CDD Chercheur en modélisation de la dynamique sédimentaire (H/F) - Brest - IFREMER

Publiée le: 7/4/2020

Résumé de l'offre

  • Type de contrat:
    CDD
  • Lieu:
    Brest
  • Publiée le:
    7/4/2020

Description de l'offre

Poste à pourvoir: CDD Chercheur en modélisation de la dynamique sédimentaire (H/F)

Référence du poste : PV-2020-809

Structure d'accueil : Département Oceanographie et Dynamique des Ecosystemes

Unité de recherche Dynamique des Ecosystèmes Côtiers

Laboratoire Dynamique Hydro-Sédimentaire

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

Durée du contrat : 18 mois

 

Date de clôture de réception de candidatures : 15/07/2020

 

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

 

Description de l'offre:

  • Présentation de la structure d’accueil

L’objectif de l’unité DYNECO est d’étudier la réponse des écosystèmes côtiers à un certain nombre de pressions anthropiques et naturelles. L’approche générale repose sur l’analyse des processus physiques et biogéochimiques moteurs de l’écosystème et sur la mise en œuvre d’une démarche intégratrice basée sur l’expérimentation, l’observation in situ et la modélisation. Ses axes de recherche portent sur : i) les flux de matières dissoutes et particulaires dans les écosystèmes côtiers, ii) la diversité, le fonctionnement et le devenir des communautés et de leurs biotopes et iii) les perturbations à l’échelle des populations.

Au sein de l’unité DYNECO, le laboratoire DHYSED étudie les processus hydrodynamiques et la dynamique sédimentaire à différentes échelles spatiales (i.e. des façades métropolitaines aux estuaires) et temporelles (de la marée au pluri décennal). Le laboratoire DHYSED est en charge de l'évolution et la maintenance du code de calcul d'hydrodynamique côtière et régionale MARS3D et développe un module thématique de sédimentologie (MUSTANG). Depuis 2016, le laboratoire s'est impliqué dans la démarche de développement du nouveau code de calcul communautaire CROCO (Coastal and Regional Ocean COmmunity model :  www.croco-ocean.org) en se focalisant sur l'intégration de ses modules thématiques.

  • Introduction du poste à pourvoir et de sa position dans l'organigramme

Placé-e sous la responsabilité du chef de laboratoire DHYSED, il/elle étudiera la dynamique sédimentaire dans le Golfe de Gascogne. L’objectif sera de mettre en place un rejeu de la dynamique sédimentaire du plateau du Golfe de Gascogne à l’échelle des 20 dernières années avec le modèle CROCO/MUSTANG. A l’aide de ce rejeu et d’une archive de données in situ et satellites de couleur de l’eau, l’étude se focalisera sur la variabilité inter-annuelle de la dynamique sédimentaire, en lien avec la variabilité des forçages et notamment des tempêtes.



Missions principales

Il/elle contribuera à la mise en place d’un modèle validé de dynamique sédimentaire sur le Golfe de Gascogne, et s’appliquera à valoriser les résultats du modèle au travers de publications.



Activités principales

Il/elle sera plus particulièrement en charge de :

  1. Calibrer et analyser les données de turbidité de 4 stations en continu depuis 2017 en Sud-Bretagne et de 2 campagnes océanographiques dédiées. L’objectif sera de constituer une base de validation pour le modèle numérique.
  2. Analyser les données satellitaires de couleur de l’eau depuis 1997 pour quantifier la variabilité interannuelle des MES de surface, et permettre la validation du modèle numérique.
  3. Mettre en place le modèle CROCO/MUSTANG sur le Golfe de Gascogne, réaliser un rejeu depuis 1997, et valider ce rejeu.
  4. Réaliser une synthèse des activités précédentes afin d’évaluer la variabilité interannuelle des flux sédimentaires au niveau du plateau du Golfe de Gascogne.

Un document détaillant le projet de recherche de rattachement pourra être transmis sur simple demande par email à francois.dufois@ifremer.fr



Champs relationnel

  • En interne :

Les travaux seront menés en étroite collaboration avec les équipes de DYNECO et du LOPS.

  • En externe :

Le chercheur mènera ses travaux en collaboration avec les équipes du Shom.

 

 

Profil recherché

Doctorat en océanographie physique ou dynamique sédimentaire.

Expérience en modélisation numérique et analyse de données hydro-sédimentaires.



Compétences mises en œuvre

Compétences techniques / métiers

  • Connaissances des processus hydro-sédimentaires,
  • Compétences en modélisation numérique,
  • Capacité de synthèse et de valorisation des résultats / rédaction de publications,
  • Anglais lu, écrit

Qualités personnelles

  • Disponibilité et capacité à travailler en équipe,
  • Dynamisme et force de propositions,
  • Rigueur de travail,
  • Autonomie,
  • Curiosité scientifique.
 

 

Temps complet (35h)

CDD 18 mois

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 15/07/2020

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.