CDD Cadre de recherche halieute écologue (H/F) - Délégation de la Réunion - IFREMER

Publiée le: 4/13/2024

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: CDD Cadre de recherche halieute écologue (H/F)

Référence du poste : CDD 2024-1435

Structure d'accueil : Département des Ressources Biologiques et Environnement

Délégation Océan Indien

Localisation :  Le Port, Saint-Paul, RE

Durée en mois : 10 mois

 

Date de clôture de réception de candidatures : 24/04/2024

 

 

Description de l'offre:

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

Dans ses thématiques (halieutique, biodiversité, environnement), la Délégation Ifremer Océan Indien (DOI) mène des travaux visant à :

  • développer les connaissances et contribuer à la fiabilisation des données collectées sur l’océan Indien, et plus particulièrement sur les ZEE françaises afin d’étayer les décisions des gestionnaires en matière de protection du patrimoine naturel maritime et pour le développement économique durable des activités qui en dépendent ;
  • contribuer à des actions de R&D en soutien aux filières de production utilisant les ressources de l’océan dans un objectif de développement économique durable et endogène ;
  • contribuer, via des actions de coopération, à maintenir la position de la France (et de l’Union européenne) en océan Indien.

 

Introduction du poste à pourvoir et sa position dans l'organigramme

Vous serez placé(e) sous la responsabilité hiérarchique du Délégué Océan Indien, vous participerez aux missions portées par la DOI en lien avec la thématique "halieutique et biodiversité" et plus particulièrement en lien avec les pêcheries dites côtières/démersales.

 



Missions principales

Dans ses domaines de compétences que sont notamment, l'halieutique, l’évaluation de stock, et les approches écosystémiques, vous serez en charge de :

  • réaliser les évaluations des stocks d'espèces côtières et participer aux travaux sur les évaluations des stocks à données limitées.
  • contribuer aux avis et expertises dans les domaines de l’halieutique et de la biodiversité côtière (ichtyofaune et habitats benthiques).

Vous pourriez être amené(e) à représenter l'institut auprès des instances locales, régionales et internationales en charge de la gestion des ressources et des politiques de pêche (définition et évaluation des stocks halieutiques, …) et de la gestion de la biodiversité marine et des écosystèmes.

 



Activités principales

  • Réaliser les évaluations de stock des espèces côtières démersales en utilisant les outils existant à la DOI (SPICT, RMarkdown) et participer au développement d’outils pour les espèces à données limitées
  • Identifier les espèces prioritaires, la meilleure stratégie et les approches à utiliser pour l'évaluation du (des) stock(s) dans le contexte de l'île de la Réunion et potentiellement Mayotte
  • Suivre les collaborations, prendre connaissance et contribuer aux campagnes et suivis vidéo (dont Parc Marin de Mayotte)
  • Coordonner, en collaboration avec les techniciens, le suivi de la filière "pêche côtière" et la collecte des données dans le cadre de la DCF, ainsi que la bonne transmission des statistiques de pêche aux organismes compétents et la préparation des documents de travail pour les groupes thématiques.
  • Répondre aux sollicitations (avis, expertises, etc) des services de l'état et des instances de gouvernance régionales (ORGPs) plus particulièrement dans les domaines (i) de la connaissance et de la gestion de la biodiversité marine et (ii) des demandes générales d’avis en halieutique/biodiversité.
  • Participer aux travaux des groupes de travail des commissions régionales des pêches (CPSOOI) et restituer les résultats aux acteurs de la filière pêche artisanale côtières (poissons côtières/démersaux et petits pélagiques) de la Réunion.

 



Champ relationnel

En interne : membres de l'unité, département RBE et plus particulièrement les équipes halieutiques (pôle de sclérochronologie (Ifremer Boulogne), unité BE (Ifremer Nantes) UMR DECOD (Ifremer Lorient) et UMR MARBEC (Ifremer Sète et Palavas, …), autres équipes Ifremer intervenant en Océan Indien.

En externe : professionnels de la pêche (pêcheurs, usines, …) et représentants de la profession (CRPMEM, ARIPA, …), services de l'Etat, collectivités, organisations régionales de gestion des pêche, organismes de recherche, gestionnaires (Réserve Naturelle Marine de la Réunion, Parc Marin de Mayotte, …).

 

 

Profil recherché



Formations/Expériences

- Profil : Master 2 / Ingénieur / Doctorat en sciences marines ou en halieutique

- Expérience du travail pluridisciplinaire et dans un environnement international souhaitée

 



Compétences mises en œuvre

Compétences techniques / métiers (savoirs, savoirs faire)

  • Connaissances avancées en halieutique et écologie des populations de poissons.
  • Ecologie numérique, analyses spatiales, modélisation statistique, évaluation de stock
  • Logiciels de traitement et analyse de données (e.g. R)
  • Connaissance/expérience du monde de la pêche, du milieu côtier récifal et démersal et des problématiques associées aux aires marines protégées
  • Compétences en biométrie, otolithométrie et échantillonnage biologique
  • Expérience de terrain et des embarquements
  • Maîtrise de l’anglais, écrit et parlé
  • Formation en plongée professionnelle scientifique appréciée

 

Qualités personnelles (savoir-être)

  • Aptitude au travail en équipe et à collaborer en interne et en externe (local et national)
  • Sens de l’organisation et de la coordination,
  • Capacité de synthèse et qualité rédactionnelles
  • Autonome, rigoureux, ouvert d’esprit, esprit d’initiative
  • Capacité d'adaptation au contexte tropical, travail en outre-mer
 

 

Conditions de travail

  • Taux d'activité : 100%
  • Embarquement occasionnel voire régulier pour certains projets
  • Travail occasionnel en horaires décalés et les week-ends

Prise de fonction souhaitée mai 2024

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. L'institut est placé sous la tutelle du ministre chargé de la recherche, du ministre chargé de la mer et du ministre chargé de l'environnement.

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 10/04/2024

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.