Alternance - Ingénieur en chimie analytique (H/F) - Nantes, Pays de la Loire, FR - IFREMER

Publiée le: 3/29/2024

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: Alternance - Ingénieur en chimie analytique (H/F)

Référence du poste : PV-2024-1451

Structure d'accueil : Département Oceanographie et Dynamique des Ecosystemes

Unité de recherche Physiologie et Toxines des microalgues toxiques et nuisibles

Laboratoire Métabolites des microalgues

Localisation :  Nantes, Pays de la Loire, FR

Durée en mois : 24 mois

 

Date de clôture de réception de candidatures : 19/04/2024

 

 

Description de l'offre:

L’unité de recherche PHYTOX (PHYsiologie et TOXines des microalgues toxiques et nuisibles) a pour objectifs principaux de mieux comprendre la physiologie des microalgues toxiques et nuisibles (principalement des cyanobactéries, diatomées, dinoflagellés et haptophytes) et de connaître la diversité, le rôle et le devenir des toxines produites. Au sein de PHYTOX, le laboratoire METALG (METabolites des microALGues) étudie les métabolites algaux, leurs biotransformations et diversité ainsi que leur transfert et leurs effets dans l’écosystème côtier marin.

Prymnesium parvum et Karlodinium veneficum sont des espèces de microalgues ichtyotoxiques productrices de toxines, responsables de mortalités importantes de poissons et de mollusques, ce qui en fait des espèces de microalgues les plus nocives au monde pour l’aquaculture marine. Les raisons du développement des efflorescences de ces espèces et les mécanismes associés à leurs toxicités sont à ce jour mal connus. Une des priorités de l’unité PHYTOX est d’évaluer le rôle des interactions biotiques dans le succès écologique de ces espèces et leurs toxicités à travers de nombreuses études.

Dans l’unité PHYTOX, au sein du laboratoire METALG, vous aurez pour objectif de développer l’analyse par chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse (LC-MS/MS) pour étudier la chimiodiversité de ces deux espèces : Prymnesium parvum et Karlodinium veneficum.

Missions principales

Vous aurez pour activités principales :

  • Optimiser l’extraction des toxines intra- et extra-cellulaires à partir d’échantillons de cultures des différentes souches.
  • Adapter / optimiser les méthodes d’acquisition LC-MS/MS pour l’analyse des toxines sur 2 types d’instruments de technologies différentes (basse et haute résolution),
  • Traiter les données issues des analyses LC-MS/MS afin d’étudier la chimiodiversité des souches et éventuellement d’identifier et de caractériser de nouveaux composés.

Activités principales

Lors de votre stage, vous serez amené à :

  • Participer à la culture de microalgue,
  • Préparer vos échantillons : Extraction
  • Faire de l’analyse par spectrométrie de masse basse et haute résolution (HRMS),
  • Traiter vos données en utilisant les logiciels constructeurs et en utilisant les outils bio-informatiques adaptés à l'analyse métabolomique,
  • Faire de l’élucidation structurale
  • Synthèse bibliographique
  • Rédaction de protocoles et rapports

Champs relationnels

  • En interne : Vous serez en interaction principale avec vos 2 encadrants du laboratoire METALG mais également avec les équipes de l’unité PHYTOX. Vous pourrez également être en interaction avec le laboratoire LER-MPL basé sur le site de Nantes.
  • En externe : Vous pourrez être en interaction avec nos partenaires internationaux (Université de Vienne, AWI)
 

 

Profil recherché

Contrat en alternance en vue de la préparation d'un Master 2 en chimie analytique.

Compétences mises en oeuvre

Compétences techniques / métiers

  • Chimie analytique, spectrométrie de masse
  • Développement de méthodes
  • Interprétation spectrale
  • Rédactionnelle

Qualités personnelles

  • Rigueur et autonomie,
  • Goût pour la recherche
  • Bon esprit de synthèse
  • Bonne capacité d’analyse et d’initiative
 

 

Conditions de travail

Contrat d'apprentissage ou de professionnalisation de 2 ans à définir en fonction des modalités proposées par l'école.

Poste basé à Nantes

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. L'institut est placé sous la tutelle du ministre chargé de la recherche, du ministre chargé de la mer et du ministre chargé de l'environnement.

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 19/04/2024

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.