Ingénieur statisticien pour le Système d’Informations Halieutiques (SIH) (H/F) - Brest, Bretagne, FR - IFREMER

Publiée le: 3/22/2021

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: Ingénieur statisticien pour le Système d’Informations Halieutiques (SIH) (H/F)

Référence du poste : PV-2021-023

Structure d'accueil :  Département des Ressources Biologiques et Environnement

Unité de recherche Sciences et Technologies Halieutiques

Laboratoire Biologie Halieutique

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

 

Date de clôture de réception de candidatures : 19/04/2021

 

 

 

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

 

Description de l'offre :

Les principaux enjeux de l’unité Sciences et Technologies Halieutiques (STH) sont de contribuer aux mutations conduisant à une exploitation des ressources halieutiques écologiquement durable et socio-économiquement profitable. Ils s’inscrivent dans la mise en œuvre de l’approche écosystémique des pêches dans le contexte réglementaire de la directive cadre Stratégie pour le milieu marin, et de la politique commune de la pêche).

 

Dans le domaine halieutique, les activités d’observation sont organisées à travers le Système d’Informations Halieutiques (SIH). Le SIH appréhende l’ensemble du système pêche, dans toutes ses composantes et sur l’ensemble des façades françaises. Il mobilise au sein de l’Ifremer des compétences de biologistes, économistes, statisticiens et informaticiens pour collecter et gérer les données halieutiques, les mettre à disposition des utilisateurs et élaborer des indicateurs.

 

Au niveau de l’Union Européenne, la collecte des données halieutiques est confiée aux Etats membres dans le cadre de la politique commune des pêches. Pour la France, cette activité est coordonnée par la Direction des pêches maritimes et de l'aquaculture (DPMA), et l’Ifremer en est le principal contributeur.

 

Parmi les actions de collecte et traitement de données halieutiques portées par l’Ifremer dans le cadre du SIH, la cellule CREDO a en charge de répondre aux appels à données des utilisateurs finaux en support aux avis de gestion pour la pêche. Les principaux utilisateurs finaux sont les organisations régionales de gestion des pêches (ORGP) telles que le Conseil International pour l’Exploration de la mer (CIEM), les Commissions Thonières (ICCAT et  CTOI), la Commission Générale des Pêches pour la Méditerranée (CGPM), mais aussi les groupes de travail du Comité Scientifique, Technique et Economique des Pêches (CSTEP) de la commission européenne ; les administrations des pêches (françaises ou étrangères) ; les organismes scientifiques ; les collectivités territoriales ; les organisations professionnelles, etc.

 

sous l’autorité du responsable de l’unité STH et en collaboration avec les personnels impliqués dans la mise en œuvre des actions menées dans le cadre du Système d’Informations Halieutiques (SIH), l’ingénieur(e) statisticien(ne) s’impliquera plus particulièrement dans le traitement statistique des données au sein de la cellule CREDO. L’ingénieur(e) statisticien(ne) s’inscrira dans un réseau d’experts nationaux et internationaux travaillant dans le cadre du programme européen pluri-annuel de collecte de données (Règlement Data collection framework - DCF). Le travail à accomplir consistera à développer, maintenir et mettre en œuvre des librairies de traitement statistiques permettant d’explorer, de valider et de produire des estimations de paramètres en accord avec les besoins des utilisateurs finaux.

 

Missions principales

 

  • Contribuer au processus de réponse aux appels à données et plus globalement aux demandes relatives aux données de pêche, en collaboration avec les autres statisticiens de la cellule CREDO du SIH et d’experts français au sein et hors Ifremer ayant compétence dans les domaines étudiés, et en lien avec les coordinateurs d’action du SIH. Il/elle contribuera ainsi à l’exploitation et à la valorisation des bases de données halieutiques (données relatives à la pêche, aux ressources halieutiques et aux campagnes halieutiques).
  • Développer, maintenir et mettre en œuvre des librairies de fonctions appropriables et partageables avec les membres de la cellule CREDO permettant de traiter les données collectées dans le cadre du SIH en fonction des différents besoins des utilisateurs finaux.
  • Produire les estimations, mettre en forme les données aux échelles et formats attendus par les utilisateurs finaux, le tout dans le respect des échéances et de la démarche qualité mise en œuvre. Il/elle apportera son expertise en bio-statistique pour le développement de méthodes de traitement de données innovantes.

Une attention particulière sera portée aux étapes de qualification et validation des données à transmettre dans le cadre des différents appels à données, et aux outils qui pourraient être mis en place pour les faciliter.

 

Activités principales

 

Dans le cadre de la mission de l’Ifremer d’appui aux politiques publiques et en tant qu’expert à la cellule CREDO, il/elle aura en charge les activités suivantes :

 

  • Contribution au développement de routines et scripts R de traitement et fournitures de données :
    • Développement et mise en œuvre de méthodes d’estimations ;
    • Mise en œuvre de méthodes statistiques pour l’analyse des données ;
    • Réponses aux sollicitations en termes d’extraction de données ou de production d’indicateurs, qu’il s’agisse d’appels à données institutionnels, de saisines de la DPMA ou de demandes ad hoc ;
    • Assistance aux utilisateurs de données, par la fourniture d'informations et de documentation sur les jeux de données, les processus de qualification ou les traitements statistiques ayant été mis en œuvre sur les données, etc. ;
    • Contribution à la rédaction des livrables, en particulier dans le contexte des rapportages annuels autour du règlement DCF et des programmes pluriannuels de collecte (encadrés par la décision EU-MAP) ;
    • Développement et mise en œuvre de restitution vulgarisée de la donnée.
  • Contribution aux développements statistiques et méthodologiques à l’échelle internationale autour des données issues des programmes de suivi des captures de pêche commerciales ;
    • Travail sur la BDD Harmonie du SIH (qui centralise les données françaises relatives aux ressources et usages halieutiques) et sur les BDD communautaires (notamment la base de données régionales, RDBES, en cours de développement par le CIEM) ;
    • Participation aux groupes de travail internationaux liés au règlement DCF ou au CSTEP ;
  • Participation à des actions de recherche valorisant les développements de la cellule CREDO ;
    • Méthodes innovantes d’acquisition et de traitement de données ;
    • Valorisation et diffusion des informations.

 

En tant que statisticien(ne) du SIH, il/elle assurera une veille méthodologique sur le traitement des données d’observation, participera aux groupes de travail méthodologiques transversaux du SIH et à la valorisation scientifique des démarches mises en œuvre.

 

Champs relationnel

 

En interne : travail en équipe avec les statisticiens et les experts associés à la cellule CREDO.

Interactions avec les coordinateurs des conventions halieutiques et les chercheurs et plus globalement les utilisateurs des données.

 

En externe :

  • Utilisateurs finaux, DPMA, Comité national et comités régionaux et départementaux des Pêches Maritimes et des Elevages Marins, organisations de producteurs (OP).
  • Organismes de recherche français partenaires (IRD, MNHN, OFB).
  • Collaboration européenne au sein des groupes de travail et d’experts dans le domaine de compétence.
 

 

Profil recherché

  • Ingénieur(e) statisticien(ne) (Bac+5, Master 2 en Statistiques)
  • Une première expérience dans une thématique biologique serait un plus.

Compétences mises en œuvre

 

Compétences techniques / métiers  :

  • Maîtrise des méthodes statistiques classiques (plan d’échantillonnage, statistique inférentielle, processus stochastique…) et du logiciel R indispensables.
  • Maîtrise des outils statistiques et des langages de programmation scientifiques (R, Matlab).
  • Maitrise de la gestion de base de données (SQL), ainsi que des formats de données standardisés (netcdf).
  • Anglais indispensable.

 

Qualités personnelles :

  • Forte capacité à travailler en équipe.
  • Esprit d’initiative et de rigueur.
  • Aptitude au dialogue avec les experts et les chercheurs.
  • Intérêt pour l’halieutique, curiosité.

 

 

 

Conditions de travail

 

  • Temps complet.
  • Prévoir des déplacements sur les implantations Ifremer et en Europe pour la participation aux groupes de travail.
  • Embarquements ponctuels sur navires de pêche et sorties en criées.

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 19/04/2021

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.