Chercheur sur la dynamique des fines échelles dans l'océan profond H/F - Brest, Bretagne, FR - IFREMER

Publiée le: 6/26/2020

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: Chercheur sur la dynamique des fines échelles dans l'océan profond H/F

Référence du poste : PV-2020-038

Structure d'accueil :  Département Oceanographie et Dynamique des Ecosystemes

Unité de recherche - Laboratoire d’océanographie physique et spatiale

Équipe de recherche «Océan hauturier et Interactions d’échelles océaniques »

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

 

Date de clôture de réception de candidatures : 12/07/2020

 

 

 

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

 

Description de l'offre :

Le Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale (LOPS) est une Unité Mixte de Recherche placée sous la tutelle du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), de l’Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO). Il est également laboratoire de l'Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM). En tant qu’unité de recherche, le LOPS développe et participe à des programmes de recherche en océanographie qui contribuent au développement des connaissances sur la dynamique des océans à différentes échelles de temps et d'espace et qui étudient les relations de l'océan avec d’autres compartiments du système terrestre comme l’atmosphère, les glaces et les organismes vivants.

Au sein de l’équipe scientifique "Interactions d’échelles Océanique" de l'UMR LOPS, placée sous l'autorité du responsable du laboratoire Ifremer "Océan Hauturier et Interactions d'Échelles Océaniques", la personne recrutée mènera un projet de recherche original concernant la dynamique des fines échelles de l’océan profond.



Missions principales

Finalités de la fonction

En comparaison à la surface, les processus à fine échelle dans l'océan profond restent encore peu explorés. C’est pourtant dans la couche de fond qu’une partie importante de l'énergie de l'océan global se dissipe et que des processus turbulents génèrent le mélange qui va déterminer les propriétés physique et biogéochimique de l’océan à grande échelle.

Ces couches limites de fond sont particulièrement propices aux développements de structures de petite échelle, énergétiques et conduisant à un mélange significatif. Mais du fait de leur difficulté à être observés jusqu’à présent, ces processus de fine échelle dans l’océan profond sont encore largement méconnus.

La compréhension de la dynamique de l’océan profond est aussi un enjeu essentiel pour mieux appréhender les problématiques liées à l'activité hydrothermale et aux écosystèmes profonds et pour évaluer les impacts environnementaux liés à l’exploitation des ressources minières.

Ces processus à fine échelle ne sont pas pris en compte dans les modèles grandes échelles. Cela explique en partie les incertitudes de premier ordre quant à la quantification des flux biogéochimiques, et notamment de micro et macro-nutriments à l’interface topographie-océan. Une meilleure compréhension des processus de fines échelles profonds pourra permettre, in fine, la mise en place de paramétrisation des flux physiques et biogéochimiques à l’interface topographie-océan qui bénéficiera aux modèles de grandes échelles, notamment climatiques, et aux géosciences.

L'équipe "Interactions d'échelles océaniques" du LOPS a développé une grande expertise de la dynamique turbulente des océans, basée tant sur l'analyse théorique de la dynamique des fluides géophysiques, que sur le développement et l'utilisation de modèles numériques adaptés aux processus étudiés.

Le titulaire du poste, chercheur dynamicien des fluides géophysiques, se spécialisera dans les processus de couche de fond et les interactions courant – topographie. Les objectifs scientifiques sont de mieux comprendre la dynamique des fines échelles dans les couches profondes de l’océan ainsi que l’impact de cette dynamique sur la circulation océanique à plus grande échelle et sur les interactions physique-biologie -lithosphère.



Activités principales

Le/la titulaire du poste devra mener un projet de recherche original sur la thématique exposée ci-dessus. Il/elle pourra baser son approche sur une combinaison entre les modèles théoriques, l’analyse de donnés in-situ à haute résolution spatiale et temporelle, et la simulation numérique.

Il/elle pourra être amené(e) à contribuer à l’acquisition de données via la réalisation de campagnes dédiées et à être force de proposition sur des développements technologiques préparant le futur des mesures in-situ à fine échelle dans l’intérieur et l’océan profond.

Pour mener à bien son projet scientifique, il/elle pilotera des propositions à des appels à projets, encadrera des étudiants, doctorants et post-doctorants, valorisera ses recherches sous forme notamment d’articles scientifiques, de présentations à des conférences internationales, et de communication vers le grand public.



Champs relationnel

  • En interne :

Les 4 équipes de recherche de l'UMR, le service Techniques d'Observation In Situ (TOIS). Dans l'institut, les laboratoires REM/GM et EEP/LEP.

 

  • En externe :

Les laboratoires locaux du site brestois (IUEM), nationaux et internationaux avec lesquels la personne recrutée sera amenée à collaborer ainsi que ceux avec lesquels le LOPS collabore déjà.

 

 

Profil recherché

  • Doctorat en océanographie physique et expérience post-doctorale de préférence à l'international


Compétences mises en œuvre

 

  • Compétences techniques / métiers

- Compétences en recherche scientifique dans le domaine décrit par la fiche de poste

- Connaissance en dynamique des fluides géophysiques

- Techniques d’analyse de données et/ou de simulations numériques pour l’étude des fines échelles

- Calcul scientifique

- Bon niveau d'anglais

 

  • Qualités personnelles

- Esprit de recherche et curiosité intellectuelle de la compréhension des processus

- Intérêt pour le contexte scientifique et les thématiques des projets actuels du département ODE

- Capacité de dialogue avec des collaborateurs issus d'autres disciplines

- Forte autonomie

- Expertise reconnue

- Solides qualités rédactionnelles (en anglais)

 

 

  • Conditions de travail

- Poste à temps plein à terre. Possibilité d’embarquement.

 

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 12/07/2020

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.