Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies, cliquez Politique d'utilisation des cookies

Chercheur Océanographie Physique et Spatiale : Etats de mer (H/F) - Brest - IFREMER

Publiée le: 4/12/2018

Résumé de l'offre

  • Type de contrat:
    CDI
  • Lieu:
    Brest
  • Type d'offre:
    Chercheur
  • Publiée le:
    4/12/2018

Description de l'offre

Poste à pourvoir: Chercheur Océanographie Physique et Spatiale : Etats de mer (H/F)

Référence du poste : PV-2018-039

Structure d'accueil :  Département Oceanographie et Dynamique des Ecosystemes

Unité de recherche - Laboratoire d’océanographie physique et spatiale

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

 

Date de clôture de réception de candidatures : 10/05/2018

 

 

 

 

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissances, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

 

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et du ministère de la Transition écologique et solidaire.

 

Description de l'offre :



La structure d’accueil

Le Laboratoire d'Océanographie Physique et Spatiale (LOPS) est une Unité Mixte de Recherche placée sous la tutelle du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS www.cnrs.fr), de l’Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer www.ifremer.fr), de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD www.ird.fr) et de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO www.univ-brest.fr). Il est également laboratoire de l'Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM). En tant qu’unité de recherche, le LOPS développe et participe à des programmes de recherche en océanographie qui contribuent au développement des connaissances sur la dynamique des océans à différentes échelles de temps et d'espace et qui étudient les relations de l'océan avec d’autres compartiments du système terrestre comme l’atmosphère, les glaces et les organismes vivants.

Introduction du poste à pourvoir et sa position dans l'organigramme :

En collaboration avec les agences spatiales (ESA, CNES, NASA ...), l’Ifremer et son laboratoire Satellites et Interface Air-Mer (LOPS-SIAM) souhaite renforcer son rôle majeur et son expertise actuelle dans l’élaboration, l’évaluation et la valorisation de produits ‘état de mer’, issus des mesures des différentes missions altimétriques, des mesures des radars imageurs SAR, de la prochaine mission CFOSAT, et également des analyses et ré-analyses des sorties des modèles numériques.

Le LOPS-SIAM regroupe une équipe de recherche et de traitement des données d'observations multi-modales des océans. Ce laboratoire associe techniciens, ingénieurs et chercheurs pour l'analyse, le traitement, l'élaboration et la distribution de produits géophysiques évolués (e.g flux à l'interface air-mer), à partir des combinaisons d'observations in situ et satellite,  telles l'estimation des champs de vents de surface,  vagues,  courants,  température et salinité de surface,  caractéristiques des glaces de mer, … et cela, dans le cadre de plusieurs programmes nationaux, européens et internationaux, et d'engagements contractuels avec les différentes agences spatiales.

La mise en place actuelle d'un centre d'expertise  associée à l'analyse des états de mer dans le cadre de la préparation du segment-sol de la mission CFOSAT, doit permettre à la fois d'élaborer et diffuser des produits de qualité à la communauté scientifique, et d’accélérer l'exploitation scientifique des données satellite et in situ, afin de participer aux progrès scientifiques dans 3 des thèmes du laboratoire : l'étude des événements extrêmes y compris leur impact côtier, la physique de l'interface air-mer, la dynamique des glaces en mer (icebergs et banquise). En complément et synergie avec les observations et produits de nombreux autres instruments actuels (altimétrie, diffusiométrie, SAR  …), ou encore de la future mission SWOT de topographie (prévue en 2021), les mesures 'Etat de mer' sont souvent, directement ou indirectement, essentielles à l'interprétation des autres observables (niveau de la mer, salinité…). Plus généralement et le plus systématiquement possible, le LOPS-SIAM participe à l'élaboration de produits évolués pouvant combiner l’ensemble des observations disponibles, et pour lesquels l'information sur les états de mer est nécessaire.



Missions principales

Sous la responsabilité hiérarchique du responsable du laboratoire SIAM, ce chercheur soutiendra les efforts de recherche portant sur l'apport des nouvelles mesures des états de mer, utilisant les satellites de mesures altimétriques d'une nouvelle génération (CryoSat-2, Sentinel-3, CFOSAT, JASON-CS, …), et des radars imageurs (à ouverture synthétique Sentinel-1, et ouverture réelle CFOSAT) pour des analyses  de la variabilité climatique et/ou des extrêmes , qui pourront s'appuyer sur la modélisation numérique et d'autres sources de données.



Activités principales

Le-la candidat(e) retenu(e) aura pour missions principales :

. contribution à, ou leadership de, l'un ou plusieurs des chantiers scientifiques suivants:

1) le suivi long terme de la « variable climatique essentielle » « état de mer » pour des analyses climatiques dans le contexte des projets « Climate Change Initiative » de l'ESA et des travaux du groupe COWCLIP dans le cadre du GIEC.

2) l'étude des phénomènes extrêmes (cyclones et tempêtes extratropicales, phénomènes pour lesquels le couplage océan-atmosphère est fort), de leur variabilité dans un contexte de changement climatique, et de leurs impacts littoraux.

3) L'observation et l'analyse des processus couplés océan/vagues/glaces de mer/atmosphère

  • valorisation scientifique des différentes mesures 'état de mer' en portant l’accent sur la cohérence et le suivi long-terme du contenu géophysique des observations, en particulier pour les événements extrêmes, du large à la côte.
  • une participation aux définitions et études des possibilités de nouvelles mesures (Sentinel-1 et 3, CFOSAT, SWOT, ...),
  • l’identification de nouveaux champs potentiels d’utilisations des différentes mesures en tirant parti de la complémentarité satellite/in situ/modèle, et la définition de nouveaux protocoles expérimentaux.

En soutien aux activités du LOPS, l'activité visera principalement à développer l'expertise actuelle, dans la mise en place d'un centre de référence concernant les couplages aux interfaces air-mer, océan-littoral, océan-cryosphère.



Champs relationnel

En interne :

Les 4 équipes de recherche de l'UMR, le service Techniques d'Observation In Situ (TOIS).. Dans l'institut, les laboratoires ODE/DYNECO et REM/RDT/LCSM, les services du département Infrastructures Marines et Numériques.

En externe :

les laboratoires locaux (IUEM), nationaux et internationaux avec lesquels la personne recrutée sera amenée à collaborer ainsi que ceux avec lesquels le LOPS collabore déjà ainsi que les agences spatiales.

 

 

Profil recherché

  • Doctorat en mécanique des fluides et/ou en dynamique des fluides géophysiques et/ou génie océanique/génie côtier et/ou mesures à distance de la surface océanique.
  • Expérience en recherche en océanographie spatiale, l’interface air/mer et océanographie physique.


Compétences mises en œuvre

  • Compétences techniques / métiers
    • Compétences en recherche scientifique dans le domaine décrit par la fiche de poste
    • Bon niveau d'anglais
    • Calcul scientifique
    • Traitement de données
  • Qualités personnelles
    • Intérêt pour le contexte scientifique et les thématiques des projets actuels du département ODE (LABEX Mer, Pôle thématique Océan, « Essential Climate Variables » du programme « Climate Change Initiative » de l'Agence Spatiale Européenne , etc.)
    • Capacité de dialogue avec des collaborateurs issus d'autres disciplines
    • Forte autonomie
    • Expertise reconnue
    • Solides qualités rédactionnelles (en anglais)
 

 



Poste à temps plein - à terre

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 10/05/2018

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.