Ce site utilise des cookies. Pour en savoir plus sur notre politique d'utilisation des cookies, cliquez Politique d'utilisation des cookies

CDD Chercheur en halieutique en analyse de données spatiales et modélisation (H/F) - Brest - IFREMER

Publiée le: 12/14/2018

Résumé de l'offre

  • Type de contrat:
    CDD
  • Lieu:
    Brest
  • Type d'offre:
  • Publiée le:
    12/14/2018

Description de l'offre

Poste à pourvoir: CDD Chercheur en halieutique en analyse de données spatiales et modélisation (H/F)

Référence du poste : PV-2018-591

Structure d'accueil : Département des Ressources Biologiques et Environnement

Unité de recherche Sciences et Technologies Halieutiques

Laboratoire Biologie Halieutique

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

Durée du contrat :

 

Date de clôture de réception de candidatures : 14/12/2018

 

 

 

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissances, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

 

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et du ministère de la Transition écologique et solidaire.

 

Description de l'offre:

Les principaux enjeux pour l’unité STH sont de contribuer aux mutations conduisant à une exploitation des ressources halieutiques écologiquement durable et socio-économiquement profitable. Ils s’inscrivent dans la mise en œuvre de l’approche écosystémique des pêches dans un contexte réglementaire européen (directive cadre Stratégie pour le milieu marin, nouvelle politique commune de la pêche).

Les thématiques de recherche de l’unité STH s’articulent autour de trois axes : l’amélioration des connaissances sur la biologie et l’écologie des espèces exploitées, l’étude des interactions usages écosystème et le développement de méthodes d’évaluation des stocks dans le cadre de l’approche écosystémique des pêches.

Le poste est rattaché au Laboratoire Biologie Halieutique. Il s’agira pour le chercheur/ingénieur recruté de mener des analyses de données de terrain relatives aux nourriceries estuariennes de bars, en faisant appel à la géostatistique notamment.

  • Missions principales :

Des données de densités de juvéniles de poissons ont été collectées à partir de campagnes sur nourriceries en rade de Brest en 2015 et 2016, l’estuaire de la Loire depuis 2016, l’estuaire de la Seine depuis 2017 et en Baie de Douarnenez depuis 2018. Des indices d’abondance ont été produits à partir de ces données de manière opérationnelle en utilisant des estimateurs construits à partir d’un plan d’échantillonnage aléatoire stratifié principalement à partir de critères bathymétriques et géographiques, et axé sur l’espèce « bar commun ». Cette approche classique a des limites. Elle ignore l’autocorrélation spatiale présente dans ces données de densités. De plus, les nourriceries dans lesquels évoluent les juvéniles de poissons, sont des systèmes complexes (bathymétrie, géométrie des estuaires et des baies) soumis à des facteurs hydrodynamiques (marées, débits) et physico-chimiques (salinité, température, oxygène dissous) fluctuant, qui doivent contraindre leur distribution spatiale, et qui ne sont actuellement pas prise en compte. Le CDD explorera les jeux de données uniques et évaluera ce que les méthodes géostatistiques peuvent apporter pour cartographier et estimer l’abondance des principales espèces de juvéniles de poissons dans ces zones fonctionnelles.

  • Activités principales :

Les activités principales de ce poste consistent à:

- analyser les données de densités de juvéniles de poissons démersaux collectées lors des campagnes scientifiques « Nourdem » dans les nourriceries de la rade de Brest, de l’estuaire de la Loire, de l’estuaire de la Seine et de la baie de Douarnenez.

- évaluer l’influence des facteurs environnementaux sur les distributions spatiales des principales espèces de juvéniles de poissons échantillonnées et les cartographier.

- produire des indices d’abondances et évaluer les incertitudes associées.

  • Champs relationnels :

En interne : unités halieutiques de l’Ifremer

En externe : CIEM, Comité National des Pêches Maritimes, DPMA

 

 

 

 

Profil recherché

  • Formation intiale :

Bac+5 ou plus (niveau ingénieur ou docteur)

  • Compétences techniques / métiers (savoirs, savoirs faire) :

- Géostatistiques, statistiques, modélisation ;
- Expérience dans le domaine de la pêche (halieutique) et/ou de l’écologie marine serait un plus ;
- Maîtrise de R ;
- Anglais parlé, lu et écrit.

  • Qualités personnelles (savoir-être) :

- Rigueur et autonomie ;
- Bonnes capacités de communication écrite et orale.

 

 

Temps complet

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 29/11/2018

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.