Alternance Master en génie écologique - Centre de Méditerranée, La Seyne sur Mer - IFREMER

Publiée le: 6/30/2020

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: Alternance Master en génie écologique

Référence du poste : ALT 2020-820

Structure d'accueil : Direction du Centre de Méditerranée

Localisation :  Toulon, Provence-Alpes-Côte d'Azur, FR

Durée du contrat : 2 ans

 

Date de clôture de réception de candidatures : 17/07/2020

 

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

 

Description de l'offre:

Le terme de génie écologique côtier désigne l’ensemble des actions pouvant être menées sur le littoral et ses infrastructures pour améliorer l’état des écosystèmes marins et lagunaires et contribuer à accroitre leur fonctionnalité écologique.

 

Plus spécifiquement on peut distinguer :

  • l’amélioration du potentiel d’habitat des infrastructures côtières (incluant la thématique des nourriceries portuaires),
  • la réhabilitation de sites naturels dégradés par l’immersion d’habitats artificiels,
  • la mise en œuvre de mouillages / récifs artificiels conçus pour améliorer certaines fonctionnalités des petits fonds côtiers tout en répondant au besoin d’organisation et de rationalisation des pressions liées aux mouillages (navires, balisage, canalisations),
  • le déport sur des structures artificielles de la pression exercée par la plongée sur les écosystèmes naturels sensibles,
  • le développement et la mise en œuvre d’une nouvelle génération de dispositifs d’atténuation de houles et de régulation de l’érosion côtière.

 

Parmi ces thématiques innovantes, l’amélioration des fonctionnalités écologiques dans les ports connait un essor particulièrement important ces dernières années. On y distingue deux principales catégories d’actions :

  • l’accroissement de la colonisation naturelle des ouvrages par des espèces fixées qui domine les applications en mer à marée,
  • la création de nourriceries artificielles de poissons, notamment en Méditerranée.

 

Compte tenu du manque de connaissances sur ces nouvelles pratiques, une expertise se développe dans la communauté scientifique et en particulier à l’Ifremer sur :

  • les méthodes de diagnostic de l’état des fonctionnalités écologiques des ouvrages côtiers,
  • les actions de gestion et d’aménagement à engager pour pallier aux déficits fonctionnels identifiés,
  • les méthodes d’évaluation et de modélisation des bénéfices pouvant être apportées par des actions d’amélioration des habitats associés, tant d’un point de vue des bénéfices écologiques que des gains en services écosystémiques,
  • les méthodes d’évaluation et planification pour le dimensionnement d’actions restauration à grande échelle + spécificités des stratégies d’adaptation aux changements globaux.

 

L’Ifremer, mène depuis plusieurs années des travaux dans le domaine innovant du génie écologique côtier et de la restauration écologique, notamment au travers de partenariat avec des entreprises privées et des structures locales de gestion. En 2020, un projet pilote, dont l’objectif est d’expérimenter l’efficacité de modules complexes sur des quais portuaires pour les populations de poissons de la rade de Toulon, a été initié.

 

Ce projet pluridisciplinaire recouvre plusieurs thématiques comme l’écologie, le transfert des contaminants chimiques, l’écotoxicologie, l’halieutique, la modélisation, le développement technologique d’outils d’acquisition et de traitement automatique de données (notamment vidéo), etc.

 

Dans ce contexte, le sujet du contrat d’alternance portera sur la mise en place et le pilotage du site expérimental de La Seyne sur Mer.

 

Le candidat gèrera en particulier les aspects techniques liés à l’installation et au fonctionnement du site. A l’interface entre les différentes équipes scientifiques majoritairement localisées sur le centre et d’entreprises privées, le candidat veillera également à la synergie entre les différentes activités qui seront lancées sur cette plateforme dont il s’assurera de la valorisation, en lien avec le service de communication de l’Ifremer. Une aptitude à intégrer des équipes scientifiques dans différents domaines ainsi qu’un goût pour la communication scientifique sont attendus. Des connaissances dans le traitement statistique des données sont nécessaires.

 

 

Profil recherché

Diplôme préparé par l'alternant : BAC+5 en génie écologie

Connaissances spécifiques :

  • Ecologie
  • SIG
  • R

Qualités personnelles :

  • Capacité d’intégration à des équipes scientifiques de différents domaines

  • Capacité de synthèse

  • Intérêt pour les campagnes de terrain

  • Intérêt pour les statistiques

  • Autonomie
 

 

Temps plein (école/entreprise)

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 17/07/2020

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.