Thèse : Étude de la cinétique de formation et de la stabilité des hydrates thermogéniques de la mer de Marmara: Expérimentation - Brest, Bretagne, FR - IFREMER

Publiée le: 2/22/2021

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: Thèse : Étude de la cinétique de formation et de la stabilité des hydrates thermogéniques de la mer de Marmara: Expérimentations et modélisation. (H/F)

Référence du poste : PV-2021-902

Structure d'accueil : Département des Ressources Physiques et Ecosystemes de fond de Mer

Unité de recherche Géosciences Marines

Laboratoire Cycles Géochimiques et ressources

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

Durée du contrat : 3 ans

 

Date de clôture de réception de candidatures : 02/05/2021

 

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

 

Description de l'offre:

L'unité de recherche en géosciences marines (UR-GM), rattaché au Département des Ressources physiques et Ecosystèmes de fond de Mer (REM), s'intéresse aux grandes questions scientifiques, sociétales et socio-économique en lien avec cette discipline. Elle est constituée de trois laboratoires de recherche et d’un service regroupant des activités en support aux actions de recherche.

Le Laboratoire de Cycles Géochimiques et ressources (LCG) travaille sur la compréhension des échanges chimiques entre l’hydrosphère et la lithosphère océanique ; et notamment sur le cycle du méthane sur les marges continentales, avec un intérêt particulier pour son accumulation sous forme d’hydrates dans les sédiments.

https://wwz.ifremer.fr/gm_eng/Activities/Laboratory-of-Geochemical-Cycles-and-resources-LGC

 



Résumé de la thèse

Les hydrates sédimentaires constituent des accumulations de gaz naturel sous forme solide dont l’ensemble représente l’un des plus importants réservoirs de méthane sur Terre. Ils sont très sensibles aux changements de flux chimiques, et de température et de pression des fonds marins.

Des études récentes réalisées en mer de Marmara, au niveau de la partie immergée de la Faille Nord Anatolienne (NFA), montrent qu’un des segments traverse une zone à hydrates dont la source de gaz thermogénique est située dans la zone sismogène. Ces hydrates sont très atypiques car renferment un nombre important de molécules autres que le méthane. De ce fait, leur formation est un phénomène complexe qui change considérablement (1) la composition chimique et les propriétés thermodynamiques du gaz source, et (2) les propriétés mécaniques du sédiment au niveau de la faille. Or, il n’existe à ce jour aucune étude permettant de décrire de façon détaillé le mécanisme de formation de ces hydrates complexes ; la cinétique est quasi-inexistante et la thermodynamique complexe.

Ce projet doctoral propose d’étudier ces hydrates de gaz, en privilégiant une approche combinant les expérimentations en laboratoire et la modélisation physico-chimique. Les résultats obtenus permettront de mieux apprécier leur vitesse de formation, leur champ de stabilité, leur potentiel de stockage de gaz et l’énergie nécessaire pour conduire à leur déstabilisation.

 



Mots-clés

Hydrates de gaz, mécanismes de formation, cinétique, expérimentations haute-pression, chromatographie gazeuse, modélisation

 

 

Profil recherché

  • Le/la candidat(e) devra posséder un Master, avec une formation initiale en chimie, géochimie ou génie des procédés.
  • Il/ elle devra montrer une forte aptitude au travail expérimental, en particulier à pression élevée, ainsi qu’un intérêt prononcé pour la modélisation des phénomènes physico-chimiques.
  • Il/ elle devra être capable d’exposer clairement ses travaux en français et en anglais, sous la forme de documents écrits et de communications orales.
 

 



Conditions de travail

 Ce projet doctoral consiste en une collaboration entre l’Ifremer, l’Université de Nova Lisboa (Portugal) et l’Université de Vigo (Espagne). Le/ la candidat(e) recrutée réalisera un stage dans chacun de ces deux universités.

  • Temps plein
  • Opportunité de campagne à la mer

 

Véritable opportunité de travailler sur les thématiques prioritaires de l’Ifremer, les contrats doctoraux proposés par l’Ifremer ouvrent droit, pour une durée de 3 ans, à une rémunération forfaitaire mensuelle brute égale à 1900 euros, non cumulable avec d’autres bourses d’étude.

 



Comment postuler ?

Le dossier de candidature doit comprendre :

  • un CV
  • une lettre de motivation
  • une lettre de référence
  • un relevé de notes (Licence + Master 1 et premier semestre Master 2)

L’ensemble des documents doit être déposé sur ce site sous la forme de 2 documents.PDF. Chaque document pouvant aller jusqu'à 1.5 MB.

Si vous rencontrez un problème pour joindre vos documents, merci de déposer votre CV sur ce site (Pour que nous puissions assurer le suivi, cette démarche est obligatoire pour la prise en compte de votre candidature) et d’envoyer votre dossier aux directeurs de thèse : livio.ruffine@ifremer.fr et olivia.fandino.torres@ifremer.fr

 

La date limite pour la remise des candidatures est le 2 mai 2021. Néanmoins, nous vous engageons fortement à faire part dès que possible de votre intention de postuler, en prenant contact avec les responsables de sujet.

Les contrats des doctorants démarreront à compter du 1er octobre 2021, sous réserve de la production par le doctorant des documents administratifs autorisant son recrutement par l’Ifremer (attestation de réussite au master 2 ou diplôme d’ingénieur + visa pour les doctorants étrangers hors U.E.).

 

 

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 02/05/2021

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.