Directeur.trice des affaires européennes et internationales (H/F) - Brest, Bretagne, FR - IFREMER

Publiée le: 5/15/2020

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: Directeur.trice des affaires européennes et internationales (H/F)

Référence du poste : PV-2020-051

Structure d'accueil :  Direction des Affaires Européennes et Internationales

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

 

Date de clôture de réception de candidatures : 12/06/2020

 

 

 

 

L’Institut

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer, a pour mission de contribuer à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissance, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

L'Institut est structuré en quatre composantes principales :

  • une composante scientifique et technologique organisée en quatre départements ;
  • l’appui à la recherche organisé en cinq directions fonctionnelles (ressources humaines, affaires juridiques et financières, innovation, communication, affaires internationales et européennes) et en une agence comptable ;
  • une composante territoriale organisée en cinq centres (Bretagne, Méditerranée, Mer Manche du Nord, Atlantique, Pacifique) ;
  • la direction de la flotte océanographique française en charge de cette très grande infrastructure de recherche.

Aujourd’hui, l’Institut compte environ 1 500 collaborateurs.

 

Description de l'offre :

Dans le cadre de la stratégie de l’institut (https://wwz.ifremer.fr/L-institut/Annexes/Projet-institut-H2030) et de son contrat d’objectifs et de performance https://wwz.ifremer.fr/content/download/134049/file/COP-FR.pdf), la direction des affaires européennes et internationales (DAEI) propose et met en œuvre la politique de l'institut en matière d'affaires européennes et internationales.

Le.la directeur.trice des affaires européennes et internationales est rattaché.e au Président – Directeur général et fait partie du comité de direction de l’Institut.



Missions principales

Le large spectre d’activités et de compétences de l’Ifremer et sa capacité de projection sur les trois grands océans lui assure une place privilégiée dans le paysage européen et international des sciences et technologies marines.

Dans ce contexte, le.la directeur.trice des affaires européennes et internationales propose et met en œuvre une politique européenne et internationale lisible et ambitieuse, qui intègre notamment les volets suivants :

  • En tout premier lieu, la participation de l’Ifremer à l’espace européen de la recherche, non seulement au travers des divers instruments du programme cadre de recherche et d’innovation actuel ou futur (par exemple : de 2014 à 2018, l’Ifremer s’est impliqué dans 49 projets H2020 ; dans Horizon Europe, l’une des cinq missions sera consacrée à la « santé des océans, des mers ainsi que des eaux côtières et intérieures»), mais aussi grâce à d’autres dispositifs (fonds structurels, futur Green Deal, etc.).

En lien avec les directions scientifique (DS), de l’innovation (DI), de la flotte océanographique (DFO) et des départements, le.la directeur.trice des affaires européennes et internationales porte la vision de l’Ifremer pour les sciences et technologies marines vers les instances européennes et s’attache à favoriser l’implication et le succès des équipes de l’Ifremer dans les appels à projets.

  • Les partenariats et accords de coopération bilatérale(par exemple, avec : Geomar, AWI et MARUM en Allemagne ; National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) et Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI) pour les États-Unis ; Pêches et Océans Canada (MPO ; Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology (Jamstec) ; State Oceanic Administration (SOA) pour la Chine…) qui constituent des supports pour des collaborations scientifiques ou des appels à projets commun.

En collaboration avec la DS, le.la directeur.trice des affaires européennes et internationales anime ces partenariats ; en lien avec la direction des ressources humaines (DRH), il.elle encourage et facilite les échanges de personnel avec ces partenaires.

  • La participation de l’Ifremer à des instances et dispositifs internationaux (par exemple, la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité (IPBES), l’Autorité internationale des fonds marins (AIFM), le Comité scientifique, technique et économique des pêches (CSTEP) de l’Union européenne, la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO, etc.) qui soutiennent une expertise scientifique internationale de haut niveau sur l’océan en tant que bien commun et qui favorisent l’émergence de programmes et d’initiatives de portée régionale ou mondiale (par exemple, la décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030)).

En lien avec la DS et avec la cellule de coordination de l’appui aux politiques publiques, le.la directeur.trice des affaires européennes et internationales apporte un soutien à ce positionnement stratégique ; il.elle joue également un rôle clé dans la préparation et le suivi de ces programmes et initiatives internationales de grande ampleur.



Activités principales

Le.la directeur.trice des affaires européennes et internationales anime et coordonne les travaux de la DAEI (9 personnes). En lien avec les autres directions, celle-ci :

  • assure la veille sur les évolutions du contexte européen et international et des outils internationaux de financement de la recherche ;
  • maintient une base de données sur l'ensemble des partenariats européens et internationaux de l'institut ;
  • propose les accords de partenariat européens et internationaux de l'institut et suit leur mise en œuvre ;
  • représente l'institut dans les diverses instances européennes ou internationales ;
  • promeut la position et les domaines de recherche de l'institut auprès des divers bailleurs de fonds ou institutions internationales ;
  • apporte un appui aux équipes de l'institut dans l’identification de projets européens ou internationaux (en lien avec la cellule d’appui au montage de projets placée auprès de la direction des affaires juridiques et financières (DAJF)) ;
  • produit un bilan annuel de la situation européenne et internationale et des actions de l'institut dans ce domaine, notamment en termes de projets de recherche et de réalisation de ces derniers.


Champs relationnel

En interne : ensemble de l’institut (cf. supra).

En externe (liste non exhaustive) :

  • ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et ministère de l’Europe et des affaires étrangères ;
  • Commission européenne ; Club des organismes de recherche associés (CLORA) ; European Marine Board (EMB) ; autres dispositifs européens de coordination des recherches…
  • Commission océanographique internationale de l’UNESCO ; Commission Internationale pour l'Exploration Scientifique de la Méditerranée ; dispositifs internationaux de coordination des recherches…
  • organismes de recherche (y compris certaines universités) européens et étrangers spécialisés en sciences et technologies marines.
 

 

Profil recherché

  • Diplôme d’ingénieur ou formation universitaire bac +5 minimum.
  • Au moins 15 d’expérience professionnelle dont au moins 5 à la direction d’un service chargé des relations internationales (organisme de recherche, établissement public, administration...).
  • Intérêt pour la recherche scientifique et technologique.


Compétences mises en œuvre

Compétences techniques / métiers :

  • Bonne connaissance du fonctionnement des partenariats européens et internationaux pour la recherche et l’innovation ;
  • Expérience avérée en position de représentation ou négociation dans des instances européennes ou internationales ;
  • Grande qualité rédactionnelle ;
  • Anglais et une langue supplémentaire courants.

Qualités personnelles :

  • Management d’équipe ;
  • Capacités relationnelles avec sens de la diplomatie ;
  • Pratique du travail en équipe et en réseau ;
  • Capacité à rendre compte, informer, mobiliser ;
  • Sens de l’organisation, rigueur, méthode.
 

 

Nombreux déplacements à l’étranger.

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 12/06/2020

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.