CDD Ingénieur modélisateur R- modélisation intégrée des pêcheries (H/F) - Brest, Bretagne, FR - IFREMER

Publiée le: 3/23/2021

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: CDD Ingénieur modélisateur R- modélisation intégrée des pêcheries (H/F)

Référence du poste : PV-2021-926

Structure d'accueil : Département des Ressources Biologiques et Environnement

Unité de recherche Economie Maritime

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

Durée du contrat : 9 mois

 

Date de clôture de réception de candidatures : 19/04/2021

 

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

 

Description de l'offre:

L'ingénieur(e) sera accueilli(e) au sein de l’unité d’Economie Maritime, implantée sur le site de l’Institut Universitaire Européen de la Mer, à proximité immédiate du Centre Ifremer de Bretagne. L’unité d’Economie Maritime fait partie intégrante de l’Unité Mixte de Recherche 6308 AMURE (AMénagement des Usages des Ressources et des Espaces marins et littoraux) (https://www.umr-amure.fr/) qui regroupe plus de 70 chercheurs, ingénieurs, Enseignants chercheurs, doctorants et post-doctorants de l’Ifremer, de l’UBO et du CNRS.

Les principales thématiques abordées par l'équipe EM, sont l'analyse des trajectoires de développement des activités maritimes, la modélisation intégrée des socio-écosystèmes marins et littoraux et l’évaluation des impacts des évolutions des systèmes et des politiques de gestion sur les écosystèmes et les services écosystémiques.

Les travaux portent plus particulièrement sur les problèmes de gestion des ressources marines vivantes exploitées et les politiques de protection du milieu marin. L’équipe contribue notamment aux travaux d’appui au développement et à la mise en œuvre de la Politique Commune des Pêches aux travers de son implication dans des projets de recherche nationaux et européens et de ses missions d’expertise conduites en particulier dans le cadre du Comité Scientifique, Technique et Economique de la Pêche (CSTEP) en appui à la Commission Européenne.

Il/Elle bénéficiera d’un environnement de travail stimulant regroupant des compétences thématiques et techniques, mobilisant des cadres très inter-disciplinaires déployés dans des projets de recherche et expertises nationaux et internationaux en fort lien avec les institutions et acteurs des filières et territoires. L’UMR, structurée autour de trois axes de recherche inclut également un pôle observation, méthode et données qui intéressera l'ingénieur(e) directement en lien avec ses compétences.

Dans le cadre de la Convention Socle Halieutique Ifremer-DPMA, il/elle sera en charge du développement de la documentation et des tutoriels du modèle bio-économique IAM (Impact Assessment Model). Ce modèle est développé et utilisé depuis 10 ans dans des cadres de recherche et d’expertise, pour l’évaluation des impacts biologiques et socio-économiques de stratégies de gestion des pêcheries.

Depuis 2019, le modèle est utilisé notamment dans le cadre du CSTEP (Comité Scientifique, Technique et Economique des Pêches) pour conduire les études d’impacts du plan de gestion des pêcheries démersales en Méditerranée occidentale (pour la partie franco-espagnole).

Le(a) salarié(e) travaillera en lien étroit avec un ingénieur en charge du développement du modèle IAM et les chercheurs impliqués dans son développement et son application dans différents socio-écosystèmes marins. Le travail de l'ingénieur(e) contribuera notamment à un volet méthodologique destiné à documenter le modèle  IAM. Ce travail permettra la mise à disposition de documents et tutoriels dans le cadre du CSTEP.

Il s’agira donc de (1) s’approprier l’outil et gérer les développements et versions antérieures existantes, (2) proposer une documentation et des tutoriels utilisateurs à partir de documents existants ainsi que d’un package R-C++ compilé permettant l’utilisation et la calibration de l’outil, (3) mettre en place un système de versioning et de licence ouverte pour les développements et mises à disposition futures.

Il/Elle apportera de façon complémentaire son soutien aux applications développées avec l’outil dans le cadre du plan de gestion des pêcheries démersales Méditerranéennes.

Missions principales 

  • S'approprier les spécificités de l’outil IAM (package R pour la modélisation bio-économique) et son fonctionnement. Procéder au regroupement et à l’archivage des versions antérieures, documenter l’historique de leurs caractéristiques respectives.
  • Doter l’outil IAM d’une documentation complète à l’intention des utilisateurs, aux formats « texte » (notices d’utilisation, tutoriels) et numériques (fichiers d’aide et vignettes intégrés au package).
  • Intégrer l’outil dans un système de contrôle de versions (de préférence open-source) afin d’assurer la maîtrise et le suivi des développements, l’archivage des versions, ainsi que la mise à disposition de l’outil aux utilisateurs.
  • Soutenir le travail d’expertise mettant en application l’outil sur la question des pêcheries méditerranéennes dans le cadre du développement des plans de gestion

Activités principales 

  • Découverte et appropriation de l’outil avec l’aide de l’équipe de développement (lecture des documentations existantes, études de scripts d’application). Regroupement et mise en cohérence des versions existantes, rédaction d’un historique descriptif.
  • Travail de documentation de l’outil sous diverses formes : format « papier » avec un document de référence, des tutoriels d’utilisation sur les diverses applications potentielles, format numérique avec la mise au point des fichiers d’aide (fichiers .Rd) et des vignettes (fichiers.Rmd) intégrés au package.
  • Mise en place d’un système de gestion des versions pour l’outil (CVS open-source) afin d’instaurer un environnement de développement adéquat. Action d’archivage des différents développements historiques, et mise à disposition des versions actualisées des packages R bruts et compilés de l’outil.
  • Soutien dans la préparation au(x) groupe(s) de travail Méditerranée lié à la mise en œuvre de l’outil (traitement de données et/ou analyses numériques pour la préparation des paramétrages, travail sur la mise en application de scénarii de gestion par la modélisation,…).

 

 

 

Profil recherché

 

Ingénieur(e), Master 2 (halieutique, agronomie, économie de l’environnement, modélisation, sciences marines, etc.)

Une expérience en halieutique et en particulier en modélisation des pêcheries serait appréciée.

Compétences techniques/métiers 

  • Fortes Compétences en R (une expérience dans la construction de packages R serait un plus)
  • Compétences en développement informatique et en gestion de versions
  • Très bonnes compétences rédactionnelles en français et en anglais.

Qualités personnelles

  • Rigueur
  • Autonomie
  • Aptitude au travail en équipe et ouverture pluridisciplinaire
 

 

Condition de travail 

  • Temps plein 100%

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 18/04/2021

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.