CDD Ingénieur en traitement de données en écologie marine (H/F) - Nantes, Pays de la Loire, FR - IFREMER

Publiée le: 9/8/2021

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: CDD Ingénieur en traitement de données en écologie marine (H/F)

Référence du poste : PV-2021-1005

Structure d'accueil : Département Oceanographie et Dynamique des Ecosystemes

Valorisation des l'information pour la gestion intégrée et la surveillance

Localisation :  Nantes, Pays de la Loire, FR

Durée du contrat : 6 mois

 

Date de clôture de réception de candidatures : 29/09/2021

 

 

L’Ifremer

Reconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin.

Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère.

Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser le grand public aux enjeux maritimes.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Mer (MinMer), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

 

Description de l'offre:

Le service Valorisation de l’Information pour la Gestion Intégrée Et la Surveillance (VIGIES) assure un soutien opérationnel et méthodologique aux unités en charge de l'observation et de la surveillance du littoral.

 

Ce soutien se décline en trois grands ensembles :

  • Coordination : (i) de l'expertise scientifique apportée en appui aux politiques publiques de protection et de gestion du milieu marin, pour la Directive Cadre sur l’Eau (DCE) et la Directive Cadre Stratégie Milieu Marin (DCSMM) notamment ; (ii) coordination de la surveillance de l'état du milieu mise en œuvre par l'Ifremer dans ce contexte ; (iii) et coordination opérationnelle du Réseau d’Observation et de Surveillance du Phytoplancton et de l'Hydrologie (REPHY).
  • Gestion des données : le service a la responsabilité du Système d'Information (SI) Quadrige, banque nationale de données des réseaux littoraux et de la Directive Cadre sur l’Eau. Le service est en charge des évolutions de ce SI, l'administre et en assure la conformité avec les normes d’assurance qualité et d’échanges standardisés nationaux et européens. De même, il assure l’assistance à Maitrise d’ouvrage du Système d’Information sur le Milieu Marin (SIMM – www.milieumarinfrance.fr) en appui au Ministère de la Transition Ecologique (MTE) et l’Office Français de la Biodiversité (OFB).
  • Valorisation des données de l'observation et de la surveillance : que cela soit à destination du grand public, pour l’appui aux politiques publiques ou dans un cadre de la recherche scientifique, le service répond à la demande nationale et européenne en matière d’analyse, de produits de valorisation et de diffusion, dans l'esprit de la convention d’Aarhus.

 

Les principaux métiers de VIGIES sont : coordination de l'expertise scientifique, animation et gestion de projets environnementaux complexes, conception et gestion de Systèmes d'Information (SI) et SI géographiques, sémiologie graphique, réalisations Internet, statistiques, traitements et analyses des données.

 

Introduction du poste à pourvoir et sa position dans l'organigramme :

Le.la candidat.e travaillera au sein du service VIGIES, sous la responsabilité du chef de projet SIVS. Il.elle participera aux activités liées au développement méthodologique et à la programmation des indicateurs biologiques dans le contexte de la DCE et de la DCSMM.



Missions principales :

La mission principale consiste à la collecte, la mise en forme et le traitement de données permettant le test de l’applicabilité ainsi que la calibration d’un nouvel indicateur de condition de l’élément de qualité « invertébrés benthiques de substrats meubles ». Le test de l’indicateur BEQI-FR, initialement développé dans le contexte des estuaires Manche-Atlantique (Fouet et al., 2018), sera réalisé afin d’évaluer sa pertinence pour l’évaluation réglementaire des masses d’eau côtières DCE et des grands types d’habitats benthiques (en particulier sédimentaires) définis dans le cadre de la DCSMM.

 

Activités principales :



En lien avec les experts référents nationaux pour l’élément de qualité « invertébrés benthiques de substrats meubles », le coordinateur national de l’expertise DCE, les gestionnaires de données et les biostatisticiens du services VIGIES :

  • Recueillir et mettre en forme des données quantitatives relatives aux pressions pertinentes impactant les communautés benthiques de substrats meubles. Ce travail s’appuiera en particulier sur les récents travaux réalisés par l’OFB dans le cadre du projet PREST’EAU.
  • Réaliser des traitements statistiques afin d’appuyer la définition de grilles de qualité (détermination de conditions de référence, de limites de classes d’état en réponse à des gradients de pressions anthropiques, …).
  • Comparer les valeurs et évaluations obtenues avec d’autres indicateurs de condition des communautés de macro-invertébrés benthiques de substrats meubles.
  • Contribuer à la rédaction de rapports de synthèse
 

 

Profil recherché

Formation : Master 2 ou diplôme d'ingénieur traitement de données, double compétence biologie/environnement

  • Compétences techniques / métiers :
  • Connaissances sur la biologie et l’écologie aquatique.
  • Traitement et mise en forme de grands jeux de données (la connaissance des logiciels Post GIS, Postgre SQL serait un plus)
  • Statistiques descriptives et analyse de données
  • Aisance rédactionnelle

 

  • Qualités personnelles :
  • Rigueur
  • Organisation
  • Autonomie

 

 

 

Conditions de travail

CDD de 6 mois à temps plein du 08/11/21 au 07/05/22

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 29/09/2021

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.