CDD Chercheur en statistiques appliquées pour l'évaluation des écosystèmes (H/F) - Nantes - IFREMER

Publiée le: 10/24/2019

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: CDD Chercheur en statistiques appliquées pour l'évaluation des écosystèmes (H/F)

Référence du poste : PV-2019-708

Structure d'accueil : Département des Ressources Biologiques et Environnement

Unité de recherche Ecologie et Modèles pour l’Halieutique

Localisation :  Nantes, Pays de la Loire, FR

Durée du contrat : 9 mois

 

Date de clôture de réception de candidatures : 21/11/2019

 

 

L’Institut

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer, a pour mission de contribuer à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissance, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

L'Institut est structuré en quatre composantes principales :

  • une composante scientifique et technologique organisée en quatre départements ;
  • l’appui à la recherche organisé en cinq directions fonctionnelles (ressources humaines, affaires juridiques et financières, innovation, communication, affaires internationales et européennes) et en une agence comptable ;
  • une composante territoriale organisée en cinq centres (Bretagne, Méditerranée, Mer Manche du Nord, Atlantique, Pacifique) ;
  • la direction de la flotte océanographique française en charge de cette très grande infrastructure de recherche.

Aujourd’hui, l’Institut compte environ 1 500 collaborateurs.

 

Description de l'offre:

L’unité EMH acquiert des connaissances et développe des méthodes pour l’approche écosystémique des pêches, en particulier pour l'évaluation intégrée des écosystèmes. Son projet de recherche comporte 3 axes thématiques : Mécanismes et réponses des composantes de l’écosystème aux pressions, Évaluation intégrée de l’état des écosystèmes et Evaluation de stratégies de gestion intégrée. S’y ajoute un quatrième axe regroupant les activités liées au Système d’information halieutique (SIH, collecte et bancarisation des données halieutiques), l’expertise et la qualité.

L’unité EMH travaille au développement et à l’application de méthodes statistiques pour la compréhension et l’évaluation des écosystèmes marins sous multiples pressions. Dans le contexte des politiques publiques européennes (PCP – politique commune des pêches, DCSMM – directive cadre stratégie pour le milieu marin, PEM – planification de l’espace maritime), connaitre l’état et la dynamique des écosystèmes est un enjeu majeur pour l’aide à la prise de décision. La dynamique des composants des écosystèmes marins et les pressions qu’ils subissent se caractérisent de multiples interactions et par des distributions spatiales et temporelles à des échelles variées. Les observations disponibles sur les écosystèmes marins sont diverses et de qualité variables. Certains maillons sont peu, voire pas observés. Néanmoins, des modèles bio-géo-chimiques des océans ou des modèles écosystémiques permettent d’estimer ou de simuler certains de ces compartiments/composants.

Le.la chercheur.e viendra renforcer la capacité à mettre en œuvre des méthodes statistiques pour l’évaluation intégrée des écosystèmes en particulier dans le golfe de Gascogne et la mer Celtique.

Missions principales :

  • Recenser les méthodes statistiques pertinentes pour réaliser une évaluation intégrée avec des observations de qualité variable, multidimensionnelles, temporelles, spatiales, spatio-temporelles, à différentes échelles, incluant aussi des sorties de modèles
  • Développer/adapter/utiliser des modèles et méthodes d’inférence statistique pour décrire et évaluer l’état et la dynamique des écosystèmes marins

Activités principales :

  • Proposer une alternative méthodologique à l’ITA (Integrated Trend Analysis) pour le golfe de Gascogne et la mer Celtique. Une attention particulière sera portée aux modèles graphiques et à l’analyse de la dynamique des réseaux associés.
  • Contribuer aux groupes WGEAWESS et WKINTRA pour présenter la démarche développée
  • Participer aux discussions méthodologiques dans les projets de l’unité, concernés par ces méthodes statistiques (ex. projets MACCO, DEFIPEL, PAMPA, AMBIO).

 

 

 

 

Profil recherché

Diplôme : Doctorat Statistiques appliquées

 

  • Compétences techniques / métiers

- statistiques (fréquentiste, bayésienne, multi-variée, spatiales, deep-learning)

- modélisation : modèles à espace d’états, réseaux graphiques

- expérience en domaine du vivant, gestion des ressources, environnement, santé

- anglais courant

 

  • Qualités personnelles

-  capacité d’échanges avec des chercheurs en écologie et en halieutique

- autonomie, rigueur, curiosité

 

 

CDD de 9 mois à temps plein

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 21/11/2019

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.