Alternance Ingénieur Spectrométrie de Masse (MC-ICPMS) et Chimie Minérale (H/F) - Brest, Bretagne, FR - IFREMER

Publiée le: 5/11/2020

Résumé de l'offre

Description de l'offre

Poste à pourvoir: Alternance Ingénieur Spectrométrie de Masse (MC-ICPMS) et Chimie Minérale (H/F)

Référence du poste : 2020-794

Structure d'accueil : Département des Ressources Physiques et Ecosystemes de fond de Mer

Unité de recherche Géosciences Marines

Laboratoire Cycles Géochimiques et ressources

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

Durée du contrat : 2/3 ans

 

Date de clôture de réception de candidatures : 14/06/2020

 

 

L’Institut

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer, a pour mission de contribuer à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissance, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du ministère de la Transition écologique et solidaire et du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

L'Institut est structuré en quatre composantes principales :

  • une composante scientifique et technologique organisée en quatre départements ;
  • l’appui à la recherche organisé en cinq directions fonctionnelles (ressources humaines, affaires juridiques et financières, innovation, communication, affaires internationales et européennes) et en une agence comptable ;
  • une composante territoriale organisée en cinq centres (Bretagne, Méditerranée, Mer Manche du Nord, Atlantique, Pacifique) ;
  • la direction de la flotte océanographique française en charge de cette très grande infrastructure de recherche.

Aujourd’hui, l’Institut compte environ 1 500 collaborateurs.

 

Description de l'offre:

  • Présentation de la structure d’accueil

L’unité Géosciences Marines (GM) poursuit des activités de recherche visant à améliorer la connaissance du domaine océanique (structures et processus géologiques des fonds océaniques, exploration du plateau continental et des grands fonds), en appui à la puissance publique, et participe aux développements technologiques afférents. Elle est notamment soutenue par les innovations en analyse isotopique du Pôle Spectrométrie Océan (PSO) qui associe l’instrumentation et les compétences de GM et de l’Université de Bretagne Occidentale (UBO). Le spectromètre de masse à multicollection MC-ICPMS Neptune du PSO permet ainsi à l’Unité GM de renforcer ses thématiques de recherches en lien avec : (i) les cycles géochimiques des métaux dans les océans et la formation des dépôts métallifères, (ii) les transferts sédimentaires et chimiques au niveau des marges et les transformations chimiques des fluides; (iii) les changements globaux et les évolutions paléocéanographiques.

http://pso-brest.org/

https://wwz.ifremer.fr/gm

 

  • Introduction du poste à pourvoir et de sa position dans l'organigramme

Les coraux constituent des archives paléocéanographiques des changements rapides de la température, de la chimie et de la circulation océaniques, en réponse à des événements climatiques, tectoniques et sismiques. La datation 238U-234U-230Th des coraux peut fournir une chronologie absolue des changements environnementaux pendant la période s’échelonnant de 1000 à 600 000 ans avant le présent. Ce projet consiste à réévaluer la méthode de datation U-Th des coraux, en proposant des protocoles analytiques et des modèles de correction des âges U-Th, puis à évaluer la justesse et la précision des âges U-Th, en quantifiant les incertitudes associées. Au sein du PSO, le/la candidat(e) sera formé(e) à la préparation des échantillons, à leur purification et à leur analyse par spectrométrie de masse par MC-ICPMS. Sous la responsabilité de l’ingénieure MC-ICPMS du LCG, et en relation avec les chercheurs du LGS, les ingénieurs et les techniciens du LCG et du PSO, le/la candidat(e) participera au développement de l’enveloppe d’applications du Neptune en lien avec la datation U-Th et acquerra un savoir-faire analytique en chimie de séparation élémentaire et en spectrométrie de masse.

 

Missions principales

Le/la candidat(e) sera formé(e) à la préparation des échantillons, à la chimie de séparation élémentaire en salle blanche, et à la spectrométrie de masse (MC-ICPMS). Il/Elle participera à la mise en œuvre de développements innovants et d’un traitement statistique rigoureux des données.

 

Activités principales

le/la candidat(e) préparera et purifiera des échantillons en salles blanches (lavage, attaque acide, purification par chromatographie de l’U et du Th) en vue de leur analyse en spectrométrie de masse.

le/la candidat(e) participera :

  • à l’analyse par spectrométrie de masse des isotopes de l’U et du Th (principes, fonctionnement, apprentissage du logiciel, réglages de l’instrument, traitement des données) et participera au développement analytique (protocoles d’analyse et de traitement des données),
  • à l’interprétation des résultats,
  • à la rédaction d’une publication.

le/la candidat(e) présentera ses résultats lors de séminaires (internes ou externes à l’Ifremer) ou lors de conférences.

 

Champs relationnels

En interne : Ingénieure MC-ICPMS ; Laboratoires LCG et LGS ; Unité de Recherches Géosciences Marines (GM)

En externe : Equipes de recherche et de développement de l’IUEM, IRD et PSO

 

 

 

Profil recherché

Profil :

Etudiant(e) pour l'acquisition d'un diplôme d'ingénieur en contrat d’alternance

 

  • Compétences techniques / métiers

Savoirs, savoirs faire

- Notions du traitement statistique des données et de la propagation des incertitudes

- Pratique ou notions de chimie (organique ou minérale), maîtrise des calculs de concentrations

- Pratique ou notions de spectrométrie de masse (connaissance des principes de séparation magnétique)

- Notions de géologie et de géochimie isotopique

- Bonne pratique de l’anglais

 

  • Qualités personnelles

Savoir-être

- Autonomie

- Organisation (capacité à gérer en parallèle un environnement scolaire et un environnement professionnel au sein d’une équipe de recherche)

- Dynamisme et innovation

- Esprit d’équipe

- Esprit critique

- Méthode et rigueur

 

 

Emploi en alternance. Le/la candidat(e) sera basé(e) sur le technopôle de Plouzané, et pourra être amené(e) à se déplacer pour participer à des ateliers ou des conférences. Il/Elle sera amené(e) à manipuler des solutions toxiques (acides, bases) dans un environnement sécurisé (protocoles de sécurité).

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 14/06/2020

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.